Gastronomie

 

La cuisine italienne est une cuisine ensoleillée, donc parfumée, une vraie farandole de couleurs, d’arômes et de saveurs qui séduit les palais les plus exigeants, quelle que soit la latitude. PÂTES de formes, de goûts et de couleurs variées : longues, courtes, fourrées, torsadées, aux œufs, au safran, de blé noir, au piment, aux épinards, au jus de betterave, à la tomate, aux champignons, et plus encore. Les fabricants de pâtes artisanales se mettent à colorer leurs produits (colorants 100% naturels), apportant dans les assiettes un petit plus de gaieté et de saveurs. Quoi qu’il en soit, spaghetti, cannelloni, tagliatelle, tonnarelli, fettuccine nous enchantent à longueur d’année, tout comme les lasagne, linguine, gnocchi, tortellini fourrés de farces diverses. On comprend mieux que «Dom Patillo» ait succombé au péché de gourmandise. Mais le Bel paese est aussi un pays de vins et de fromages variés, avec de nombreuses productions traditionnelles d’une exceptionnelle qualité (truffle blanche du Piémont, parmiggiano reggiano, grana padano, jambon de Parme et de San Daniele, riz de Vercelli, limoncello, grappa, etc.). Il ne faut surtout pas oublier l’olio d’olive (l’huile d‘olive), répandue dans toute la botte, de la Ligurie à la Sicile et qui est la base de la cuisine italienne.

 

Les Italiens font partie des trois plus importants consommateurs d’huile d’olive dans le monde avec les Grecs et les Libyens. L’incomparable café italien (cappuccino, expresso, lungo) et les fameux gelati (glaces) font partie de cet art culinaire. Pour un non italien, la cuisine italienne a son épicentre quelque part entre la Toscane et l’Émilie Romagne et se résume à des plats classiques comme la pizza napoletana, les pâtes à la bolognaise ou un délicieux tiramisù, mais on a vite la tête qui tourne en se rappelant immédiatement la qualité des produits des terroirs piémontais, de l’originalité de la cuisine vénitienne, du charme puissant de la cuisine populaire romaine, de la richesse lombarde, des saveurs méridionales calabraises, siciliennes, sardes, ainsi que celles de nombreuses autres régions. Il y a les incontournables de la cuisine italienne, les grands classiques, pourrait on dire: d’abord le minestrone dont on ne se lasse pas, ou le carpaccio frais et léger que les gourmets accompagnent de grissini. L’Italie peut se targuer d’avoir un des plus vieux fromages du monde, le pecorino romano. On parle toujours d’olives en Italie et il y en a une grande variété : vertes ou noires, petites, allongées, grosses, rondes, et chaque cru a sa variété aux saveurs toujours différentes. Ces saveurs se retrouvent dans les huiles d’olives italiennes de grande qualité, dorées et fruitées, vertes et puissantes, chacune avec ses particularités; chaque cru est une gourmandise. La plus grosse production se fait en Sicile, dans les Pouilles et le Latium.

 

Goûtez les huiles de Toscane à la saveur délicate et fruitée ou la fameuse huile de Laudemio, verte et au fruit intense. Autour de Lucques, vous obtenez des huiles légères et fruitées; Montaleino donne une huile rustique et colorée, l’Ombrie, voisine de la Toscane, donne des huiles vivantes, typées, mais peu fruitées. Trevi donne une huile couleur or à l’arôme d’amande et longue en bouche. L’huile d’olive italienne, ce sont des saveurs à découvrir, à cuisiner, à savourer. En outre, les Italiens ont un art pour assaisonner divinement leurs poissons et leurs viandes: escalope milanaise, osso buco milanais, côte de bœuf florentine, sauces bolognaises, carbonara et autres, dans lesquelles vous pouvez mettre une infinie variété d’ingrédients: tomate, magret, anchois, charcuterie, et plus encore. La palette des desserts italiens est extrêmement vaste et va des fruits aux pâtisseries en passant pas les glaces et sorbets dont la renommée a dépassé les frontières depuis belle lurette. Autres incontournables, les célèbres pizzas.

Au 16e siècle, avant l’apparition de la pizza, on préparait en Italie des tourtes sucrées et salées. Au 19e siècle, les Napolitains seront les premiers à utiliser la tomate cuite en sauce sur les galettes de pain. Ce qui fait qu’on ne se lasse jamais de la pizza, c’est qu’elle se prépare de multiples manières et avec une variété infinie de produits.

bellissima-pdf-10.png